CONTACT

40 rue du Dauphiné,

69003, LYON

​​

Tel : 06 27 92 37 30 

contact@essencedemarque.fr

  • Gris Pinterest Icône
  • Gris Icône Instagram
  • Grey Facebook Icon
  • Grey LinkedIn Icon
  • Grey YouTube Icon
  • Grey Twitter Icon

L'hypersensibilité au travail : un vilain défaut ?

 

L’hypersensibilité se caractérise par un ressenti des émotions plus intense que chez la plupart des autres personnes. On estime que 20% de la population serait hypersensible. C’est un trait de caractère que la personne possède généralement dès sa toute petite enfance. Malgré des similitudes entre les individus, elle s’exprime différemment selon les personnalités.

 

Comment s’exprime l’hypersensibilité ?

 

C’est un fonctionnement cérébral particulier, parfois _ souvent _ incompris. En effet, nombre d’hypersensibles ont déjà eu droit à des réflexions telles que : « mais tu es fou de réagir ainsi » ; « tu en fait vraiment trop » ; « tu es bien trop sensible » ; "mais arrête de te mettre dans un état pareil !", et d’autres parfois même assez violentes, dues à des réactions parues comme irrationnelles et imprévisibles.

 

Il est important de savoir que l’hypersensible est une éponge émotionnelle. Il va ressentir les émotions de manière décuplées par rapport aux autres personnes. Il est sans cesse submergé par celles-ci, mais également par celles des autres. Il ressent la tristesse, la souffrance, la peur, la joie, des personnes qui l’entourent, ce qui peut finir par l’épuiser.

 

Seulement lié aux émotions ?

 

L’hypersensible est également souvent réactif aux bruits et aux sons mais également au toucher. Un simple bruit, sifflement, qui peut paraître banal pour les autres, peut irriter l’oreille fine d’un hypersensible.

 

Et au travail ?

 

Il est important de détecter et de s’adapter au fonctionnement des hypersensibles. Il sera préférable pour eux de travailler dans un bureau fermé, où ils seront moins confrontés aux émotions des autres.

 

Une journée de travail peut être harassante pour lui, car en entreprise il doit se confronter à toutes les émotions de ses collègues, leur joie, mais aussi leur tristesse.

 

Il peut parfois être compliqué de manager un hypersensible, car une réflexion peut profondément le blesser.

C’est pourquoi il est important de lui donner des tâches qui le valorisent, dans lesquelles il s’épanouit. Il n’en sera que plus productif et créatif !
L'hypersensibilité n'est pas "un vilain défaut" : à une époque où le quotient émotionnel est mis en avant, il s'agit par contre d'accompagner ces individus aux antennes extrasensibles. Des talents souvent insoupçonnés sont à tirer de ces belles personnalités.

 

 

 

 

Please reload

POSTS RÉCENTS
Please reload