CONTACT

40 rue du Dauphiné,

69003, LYON

​​

Tel : 06 27 92 37 30 

contact@essencedemarque.fr

  • Gris Pinterest Icône
  • Gris Icône Instagram
  • Grey Facebook Icon
  • Grey LinkedIn Icon
  • Grey YouTube Icon
  • Grey Twitter Icon

Le secret scientifique de ceux qui réussissent

20.09.2018

 "La distance entre vos rêves et la réalité est appelée action."

 

 

Vous verrez fleurir un peu partout des idées autour de ce thème, avec des astuces très utiles, d'autres plus discutables. Il vous appartient de vous approprier les méthodes qui fonctionnent pour vous.
Toujours est-il qu'il n'existe qu'un seul vrai moyen scientifique de réussir et d'atteindre ses objectifs ; et c'est ce que je vous présente ici.
Au-delà de l'idée, c'est surtout le comment qui vous intéressera.

La première loi de Newton énonce que tout objet au repos tend à rester au repos, tandis que tout objet en mouvement aura tendance à rester en mouvement et à avancer droit dans sa trajectoire, à moins qu'une force extérieure n'agisse sur lui.

"Tout corps conserve son état de repos ou de mouvement rectiligne uniforme à moins que des forces extérieures ayant une résultante non nulle n'agissent sur lui et ne le contraignent à changer d'état."

 

Cette loi scientifique n'est plus à prouver et s'applique tout autant sur le plan psychologique que physique. Il est donc évident qu'aller à l'encontre d'une loi universelle de fonctionnement exige un effort conscient, qu'il soit entrepris seul, déclenché, ou encore encouragé par l'action d'un tiers.

Appliquons donc la première loi de Newton à votre réussite personnelle et professionnelle.

 

"Un objet au repos reste au repos"

 

 

Naturellement, l'être humain ressent un besoin intrinsèque de sécurité et de maîtrise. C'est pourquoi il est dans notre essence même de vouloir demeurer dans une zone de connaissance et de contrôle. C'est la raison pour laquelle vous rencontrez des personnes que vous observez vivant et subissant des situations tout à fait déplorables, qui les rendent profondément malheureuses, sans jamais parvenir à s'en extirper.

Car il faut bien comprendre que lorsqu'on parle de "zone de confort", il n'est pas nécessairement question d'une zone dans laquelle tout va pour le mieux. Il s'agit plutôt de la zone "connue" et maîtrisée.

Sur le plan professionnel, vous entendrez (ou énoncerez) des phrases de l'ordre du : "J'aimerais bien changer, mais on sait ce qu'on perd, on ne sait pas ce qu'on trouve."

 

 

 

 

"Un objet sur lequel sont exercées deux forces égales de part et d'autre reste au repos."

Vous pouvez avoir un désir extrêmement puissant de changement, de mise en pratique de votre objectif, quelle qu'en soit sa nature.

Toutefois, s'il se trouve en face une force opposée d'égale intensité (voire plus importante), rien ne se passera. C'est ce qui fait que certains individus portent en eux un rêve qu'ils ne réalisent jamais, donnant souvent lieu à des plaintes, de l'ordre du : "J'aurais toujours voulu faire… " ; "J'aurais toujours rêvé de devenir …".

Et vous, quelles sont ces envies puissantes que vous n'avez jamais réalisées ?
Quels sont ces besoins très forts que vous éprouvez, mais pour lesquels vous ne parvenez pas à entreprendre sérieusement le premier pas ?
Et si vous effectuez un pas, qu'est-ce qui est aussi fort (voire plus) chez vous, en opposition à votre objectif, au point de vous faire renoncer ou agir dans un sens contraire ?
 

L'exemple le plus courant est celui de la perte de poids. "Je n'arrive pas me décider à faire ce qu'il faut pour perdre du poids ; et pourtant je ne supporte plus mes kilos en trop."
Vous connaissez ces phrases, qu'il s'agisse de poids, de sport, d'accomplissement de tâches, d'apprentissage, ou de tout autre objectif.

Cela peut aller encore plus loin, avec le fait de se tromper soi-même (oui, oui, notre cerveau est très fort en la matière). Si nous restons sur notre exemple de la perte de poids, vous pourriez vous convaincre vous-même : "J'ai tout essayé, rien n'y fait, je n'arrive pas à perdre de poids. Je continue à en prendre même." Pourtant, vous n'avez pas "tout essayé".
Plus, même : vous savez pertinemment ce qu'il vous faut faire pour atteindre cet objectif. Le problème est qu'une force opposée agit et vous empêche de faire les pas nécessaires, soit dès le début, soit dans la durée.

Concernant l'exemple du surpoids, je citerai la phrase d'un médecin à une femme d'un certain âge qui avait toujours veillé à sa ligne et se désespérait d'avoir pris du poids : "Si vous voulez maigrir, il faut moins manger." Face à la résistance de sa patiente et à ses arguments, celui-ci de rétorquer (de manière plutôt cynique et déplacée, mais pourtant tranchante de vérité) : "Vous n'avez jamais vu d'obèses ou de personnes avec des problèmes de poids dans les camps de concentration." Ce qui signifie aussi que dans des conditions extrêmement fortes, qu'elles soient négatives, violentes, ou positives, lorsqu'une autre force agit dans la même direction, l'objectif s'atteint forcément. D'où la troisième leçon de Newton …

 

 

"Un objet contre lequel est exercée une force déséquilibrée change de vitesse et de direction."
 

 

Cette force déséquilibrée est une force extérieure à l'objet. Si vous l'appliquez à votre cas, cela veut dire que si vous restez dans votre zone connue, vous ne trouverez pas ce déséquilibre déstabilisant mais nécessaire pour parvenir à modifier votre vitesse et trajectoire. Bien que votre volonté soit un facteur essentiel au changement, il vous faut vous placer en position de trouver les forces qui vont vous aider à modifier vos agissements habituels.
Rappelez-vous : les mêmes comportements produisant les mêmes résultats, si vous désirez modifier les résultats en vue d'un objectif, vous devez obligatoirement changer vos habitudes. C'est pourquoi il est de plus en plus reconnu qu'un événement survenant dans votre vie (N.B. : nous parlons ici essentiellement de la sphère professionnelle) n'a pas à être interprété comme "positif" ou "négatif", pourvu qu'il fasse bouger les lignes chez vous et vous place dans une zone où vous trouvez cette force externe d'avancer.
 

Supposons que vous souhaitiez développer votre activité depuis un certain nombre de mois, d'années, sans parvenir à réellement prendre les décisions et actions nécessaires. Toutes les excuses vous sont possibles : manque de temps, de moyens, d'énergie, etc.

Un jour, un concurrent se positionne dans votre zone de chalandise et met à mal votre activité. Il s'agit d'une force opposée forte. La déstabilisation causée peut vous impacter très négativement. Toutefois elle fera bouger ; elle vous fera bouger. Vous pouvez vous décourager totalement et estimer que tout est fini pour vous et que "le coup de grâce" est arrivé pour votre activité. Mais vous pouvez aussi réaliser que c'est le moment ou jamais de réagir et de mettre l'énergie en marche pour donner un essor inégalé si vous voulez vous positionner, assurer la pérennité de votre activité, voire même dépasser vos concurrents.

 

Là est le secret scientifique de la réussite : l'atteinte de vos objectifs passe par l'action. Et pour déclencher cette action massive, il vous faut des forces qui agissent en vue de vous faire bouger, même si sur le moment ce peut être douloureux (ces forces ne font pas toujours mal, mais reconnaissons que nous sommes nombreux à bouger lorsqu'il en est ainsi). Et concernant ces actions survenant en raison de la force qui vous est imposée, lorsque vous envisagez un objectif imposant à long terme, l'ensemble peut sembler former une tâche écrasante, difficile, même insurmontable. Demandez-vous alors : "Quel est le premier pas que je dois entreprendre ?"
Et faites-le !

Rappelez-vous en parallèle que, scientifiquement, vous êtes en train de prendre une trajectoire et une vitesse qui vont vous porter vers l'atteinte de votre but.

Dorénavant, avec la connaissance de cette loi scientifique, au lieu de gémir contre les évènements extérieurs, apprenez à les accueillir et à les considérer comme des forces qui agissent sur vous : certaines ne vous impacteront pas tant que ça ; d'autres vous feront réagir et modifier votre trajectoire.
Veillez à conscientiser ces changements afin de choisir la meilleure vitesse et direction qui soit en votre faveur.

Please reload

POSTS RÉCENTS
Please reload